Comment faire du café en camping ou randonnée ?

Il n’y a peut-être rien de mieux que de se réveiller face à un panorama époustouflant et de savoir que vous avez laissé derrière vous l’agitation quotidienne. Mais que faire si vous avez aussi oublié le plus indispensable – une cafetière ?

Camper sans pouvoir réaliser son café de spécialité est le genre d’erreurs que l’on ne commet qu’une fois. Afin de vous aider à éviter ce problème, voici nos méthodes préférées pour préparer du café en pleine nature. Nos choix pour le café en camping ne sont pas nécessairement classés en fonction de la qualité du café produit (bien que ce soit assez proche). Il s’agit plutôt de les classer en termes de commodité pure.

Jetez un œil et réfléchissez à votre propre situation. Chaque excursion en camping est unique, et il est important de trouver ce qui conviendra le mieux à vous et à votre groupe. Maintenant, plongeons directement dans la manière de préparer du café en camping !

Café coulant une tasse en aluminium dans la nature

La presse française, le choix numéro 1 !

Pour tous les amateurs de presse française (aussi appelé cafetière à piston), il est possible d’adopter cette méthode en pleine nature. Il existe toute une gamme de petites presses françaises conçues pour le camping, et il vaut la peine d’y jeter un œil et de réfléchir à ce qui vous conviendrait le mieux. Notez que d’après notre expertise de torréfacteur, la presse française demeure l’un des choix de prédilections lorsqu’on apprécie réellement le café de spécialité, notamment parce qu’elle permet de réaliser son café exactement selon son goût.

Beaucoup de ces modèles offrent bien plus que de simples capacités de préparation de café. Par exemple, vous pourrez trouver des options vous permettant de faire bouillir de l’eau (utilisable pour cuisiner), puis de préparer du café, le tout dans un seul récipient. Cela pourrait vous être utile. Opter pour une presse française signifie certainement emporter quelque chose de plus lourd et encombrant, mais si vous pouvez l’utiliser à double fonction, cela peut être une excellente option.

Un bel avantage est que vous n’aurez pas à vous soucier des filtres. Le nettoyage sera aussi simple que de jeter le marc de café (dont le sol naturel raffole car il agit comme un engrais) et de rincer rapidement votre presse.

Si une presse française apporte une touche d’élégance à vos matins en pleine nature, elle est aussi simple et plutôt rustique, un gage de solidité qui est plutôt rassurant si vous partez en randonnée autonome pendant plusieurs jours d’affilée.

Son seul défaut ? Le poids et l’encombrement, car même les petits modèles représentent un volume supérieur à d’autres solutions

L’aéropress, la plus moderne et la plus compacte

Si vous êtes un amateur de l’AeroPress, pourquoi ne pas l’emmener avec vous en pleine nature ? Heureusement, il n’y a rien de particulièrement encombrant ou compliqué concernant ces appareils, ils sont donc vraiment un bon choix pour le camping.

Quelques facteurs importants à considérer avant de décider ou non d’emmener votre AeroPress en camping sont les filtres et le nettoyage. Bien sûr, vous devrez emporter quelques filtres avec vous et vous devrez pouvoir les jeter de manière responsable (ce qui implique d’augmenter le poids de déchets que vous devrez porter). De plus, le nettoyage de l’AeroPress sera plus compliqué que certaines de nos autres méthodes préférées.

Cela étant dit, c’est un bon choix si vous savez déjà que vous adorez votre AeroPress et si vous cherchez une solution créative au problème du café nomade.

Café avec une Aeropress préparé en pleine nature
Aeropress en pleine nature

Le café façon Western, la plus rustique des méthodes

C’est la méthode la plus ancienne et la plus classique pour préparer du café en camping. Le soi-disant « café de cowboy » est aussi fiable qu’il est simple à réaliser. Bien que cette méthode ne produise peut-être pas le meilleur café, nous adorons sa pure rusticité.

Il suffit de faire bouillir de l’eau et d’y jeter votre marc de café. Remuez le mélange et laissez-le bouillir pendant quelques minutes. Lorsque votre café est complètement infusé, versez-le soigneusement dans votre tasse. Si vous vous sentez particulièrement courageux, allez-y et sirotez le café lentement. Veillez à utiliser vos dents pour filtrer certains des grains de café, car cette méthode n’utilise aucun filtre !

Sinon, après avoir laissé les grains flotter à la surface, faites de votre mieux pour en retirer autant que possible. Vous n’enlèverez peut-être pas tout le marc, mais ce n’est pas grave – après tout, vous vivez une expérience qui vous rapproche de la nature et vous éloigne du confort moderne.

Si vous ressentez vraiment l’esprit de l’Ouest, certaines personnes recommandent de porter le café à ébullition et d’y casser un œuf. Cet œuf cuira rapidement et rassemblera tous les grains de café. Cela vous permettra d’éviter facilement de boire ces grains ennuyeux.

La seule chose dont vous aurez vraiment besoin pour préparer un café de cowboy – outre un sens général de l’aventure – est une bouilloire…

Cafetière sur une souche d'arbre dans la nature

La méthode double avantage : le mug de voyage à filtre

Notre prochain choix est la méthode du mug de voyage pour café filtre manuel. Ces mugs combinent beaucoup des excellentes fonctionnalités d’un simple café filtre manuel en un seul objet, bien qu’ils soient un peu plus chers et moins portables.

Vous devrez toujours faire bouillir de l’eau pour votre café séparément, puis vous verserez l’eau sur votre marc de café de la même manière qu’un café filtre manuel typique. Si vous vous sentez particulièrement astucieux, cherchez un modèle avec un filtre inclus. Certains mugs disposent d’un filtre en maille d’acier, vous n’aurez donc pas besoin d’emporter de filtres supplémentaires, ni de vous occuper de ceux qui sont usagés (bien que vous devrez vous assurer de nettoyer correctement le filtre en acier après chaque utilisation).

Comme bonus supplémentaire, un mug de voyage retiendra la chaleur et gardera votre café chaud. Le mug peut également être utilisé pour toute autre boisson chaude similaire, ou même comme récipient pour un délicieux ragoût en pleine nature. Cette méthode est la plus recommandée si vous partez en hiver ou que vous randonnez en altitude par temps froid. En effet, conserver votre café au chaud le temps de la dégustation sera souvent le “petit plus” qui vous redonnera le sourire dans un environnement difficile.

Café sur un rocher dans la nature