Certaines petites phrases reviennent souvent aux oreilles de nos baristas. Le coût, le goût, la méthode : la team de Café d’Oriant vous répond en toute transparence.

« Vous me mettrez un café serré ! » 

Cette commande s’accompagne souvent du geste imitant le barista en train de serrer bien fort la poignée porte filtre sur la machine espresso. Or le mot serré n’a rien à voir avec la gestuelle. L’idée d’un café serré est d’avoir simplement un ratio café/eau plus élevé pour le préparer.

Le constat visuel : au lieu d’une tasse pleine (le « trois-quarts français »), elle n’est remplie qu’au tiers. Le constat gustatif : une sensation de puissance à l’attaque et une longueur en bouche plus importante. 

« C’est trop fort ! »

La nouvelle vague du café de spécialité est arrivée avec une qualité accrue du café mais aussi avec des méthodes d’extraction qui lui sont propres. On a longtemps été habitué à boire des cafés « dilués », dans une tasse remplie. Aujourd’hui, le barista cherche, par des ratios plus courts, à mettre en valeur les profils aromatiques du café. S’il tapisse la langue et le palais, c’est voulu. Mais on peut toujours le rallonger avec de l’eau chaude. Le goût sera là, mais avec une texture plus souple

« Il y a des pays où le café est à 1 euro au comptoir »

C’est possible, mais demandez-vous quelle est la qualité du café utilisée (souvent industrielle) et quelle est la qualité du service proposé autour ? En tant que spécialiste du café, chez Café d’Oriant nous sourçons avec beaucoup d’attention notre café vert, nous le torréfions dans les règles de l’art, avant de le faire couler dans une tasse que vous ne verrez nulle part ailleurs. Outre la vaisselle, le coût de l’énergie, les frais de fonctionnement, on doit aussi et surtout citer le savoir-faire des baristas qui sont là pour vous conseiller au plus près de vos goûts.

Notre conviction : le prix de notre espresso au comptoir est cohérent et reflète la qualité de ce que vous avez dans votre tasse.

« Il est bon votre déca »

C’est une fierté, nous sélectionnons le décaféiné aussi attentivement que le reste de notre gamme. Si bien que sur une dégustation à l’aveugle (ou « cupping »), il tire son épingle du jeu ! Le processus de décaféination avec comme substrat de base la canne à sucre, est long et minutieux. La torréfaction est adaptée en conséquence. Nous sommes bien loin de la mauvaise réputation que traîne le déca du fait du process chimique utilisé la plupart du temps ! Fruité et délicat, le décaféiné que nous servons offre un vrai plaisir de consommation. Il nous arrive de bluffer nos clients en troquant leur espresso contre un déca, sans qu’ils s’en aperçoivent ! 

« Il y a moins de caféine dans un allongé »

C’est faux ! Allongé ou court, c’est toujours un espresso que l’on vous sert, avec un peu d’eau chaude à côté que vous ajoutez selon votre convenance.
Vous avez peut-être le souvenir d’un café allongé servi directement à la machine, souvent amère, et dont le prix est plus élevé que l’espresso. C’est effectivement cette boisson que nous ne souhaitons pas vous servir car son goût sera déstructuré et sa teneur en caféine plus élevée.

« Les cafés filtre, c’est de la flotte »

Ça peut, mais pas chez Café d’Oriant. C’est une méthode d’extraction qu’on affectionne particulièrement le matin au réveil, car elle dégage beaucoup d’arômes tout en restant très douce et légère. Le filtre respecte la qualité intrinsèque du café vert que nous utilisons pour cela, sans torréfaction qui voilerait sa saveur. C’est par le café filtre que l’on peut amener un amateur de thé à déguster du café.

« Moi, j’aime bien les cafés corsés ! »

Ça fait débat, la force du café. Au comptoir et en boutique, les baristas n’ont pas toujours la possibilité de vous interroger sur ce que vous entendez exactement par cette expression subjective quand vous achetez votre paquet de café. Pas question chez Café d’Oriant de proposer un café trop torréfié au risque de perdre son équilibre. Certains cafés peuvent avoir un peu plus de corps, venant tapisser la langue plus facilement. Mais nous vous conseillerons une mouture adaptée et une méthode de préparation revisitée afin de répondre à votre demande.  

« Mais en fait, c’est quoi du café de spécialité ? »

Il décrit un excellent breuvage, rare et précieux, fait à partir de café frais, qui répond aux critères strictes définis par la notation SCA (Specialty Coffee Association). Ses promesses ? Un grain de qualité accrue pour une boisson d’exception, mais aussi une traçabilité sans faille pour assurer le respect des producteurs, tant sur leurs conditions de travail que sur leur rémunération. Chez Café d’Oriant, la question de l’écologie est au cœur de notre démarche puisque nous limitons au maximum notre impact environnemental et cherchons sans cesse à réduire notre empreinte carbone.