Cafetière et tasse à café

Cafetière à piston versus percolateur café

Nous sommes régulièrement confrontés à un débat sur la question de savoir quel est le meilleur outil pour la préparation du café, la presse française (aussi appelée la cafetière à piston) ou la cafetière goutte à goutte (aussi appelée percolateur ou cafetière filtre) ? Naturellement, chacun a sa préférence, et ce débat passionné se poursuivra très probablement pendant encore longtemps.

Toutefois, sachant qu’il n’y aura jamais de vainqueur incontestable à cette énigme séculaire, j’ai décidé, dans cet article détaillé, de souligner les avantages et les inconvénients de la presse française et de la cafetière goutte à goutte afin que vous puissiez décider par vous-même.

Presse française ou percolateur à café ?

Les deux machines à café sont utiles à leur manière et le choix de la meilleure est fonction du type de personne que vous êtes, de votre style de vie et du goût que vous recherchez pour vos cafés.

La cafetière à piston

Tout d’abord, jetons un coup d’œil à la presse française. Cette machine à café populaire porte de nombreux noms, dont les plus courants sont la cafetière à piston, le piston à café, la cafetière à piston et la presse à café.

Fondamentalement, la cafetière à piston est très simple, et certains diront que c’est l’outsider dans cette comparaison, tant elle peut paraître désuète à certains. En effet, l’image même de la cafetière à piston est souvent associée à la cafetière du temps de nos grand-parents.

Vous remplissez une carafe cylindrique en verre ou en métal avec du café grossièrement moulu, vous versez de l’eau chaude (30 secondes avant l’ébullition), vous remuez le marc de café pour qu’il entre en contact avec l’eau puis vous placez le couvercle et le piston. Enfin, vous attendez le temps d’infusion imparti, puis vous appuyez lentement sur le piston pour faire descendre le marc de café au fond et filtrer un café savoureux que vous n’avez plus qu’à servir.

Tout cela semble plutôt facile.

En théorie, c’est assez simple. Cependant, il faut un certain savoir-faire pour y parvenir (vous pourrez bientôt lire sur notre site un guide complet de l’utilisation de la cafetière à piston). Il vous fera passer du statut de novice à celui de professionnel grâce à des instructions faciles à suivre.


La machine à café goutte à goutte automatique

D’un point de vue purement théorique, on pourrait croire que la cafetière automatique goutte à goutte est la gagnante immédiate de cette confrontation. Après tout, il vous suffit de placer un filtre en papier, puis d’ajouter votre café moulu de taille moyenne, facilement disponible dans les rayons des supermarchés, d’ajouter de l’eau à température ambiante dans le réservoir et d’actionner un interrupteur. Une fois que vous avez appuyé sur le bouton de démarrage, il n’y a plus rien à faire et la machine s’occupe de tous les paramètres.

Le café goutte-à-goutte automatique est une version moderne des méthodes de préparation manuelles d’antan. Il est entré dans l’ère moderne en utilisant l’électricité pour réinventer l’infuseur manuel et en faire ce que nous connaissons aujourd’hui – « un système de goutte à goutte automatique ».

Grâce à ce type de cafetière, vous pouvez aujourd’hui obtenir plus de 12 tasses de café bien chaud en moins de 10 minutes, en appuyant simplement sur un interrupteur.

Combien de tasses pouvez-vous préparer ?

L’une des principales différences entre la presse française et la cafetière goutte à goutte est le nombre de tasses que vous pouvez préparer en une seule fois.

La cafetière à piston est clairement perdante sur ce point, puisqu’elle ne permet de préparer que 4 tasses de café en moyenne ; cependant, si vous cherchez bien, vous trouverez des cafetières à piston capables de préparer jusqu’à 8 tasses, bien que ce genre de modèles soient plus rare.

D’autre part, le percolateur peut produire 12 tasses de café en un seul cycle d’infusion. Il est donc clair que l’un des principaux avantages des cafetières goutte à goutte est leur capacité d’infusion par rapport à une presse française.

Si vous préparez souvent du café au bureau ou si vous aimez recevoir des amis pour partager votre café, la capacité de la cafetière à percolation est un élément à prendre en compte lors du choix d’une cafetière.

En effet, si vous préparez une grande quantité de café, l’amertume est un problème majeur avec la presse française.


Pourquoi la cafetière à piston peut renforcer l’amertume du café ?

Plus le café reste longtemps à tremper dans la presse française, plus il devient amer. Évidemment, ce n’est pas un problème si vous buvez votre café immédiatement, mais si vous êtes seul, il est peu probable que vous puissiez boire l’intégralité de votre café ainsi préparé en une seule fois.

La seule façon de contourner ce problème est de verser tout le café de votre presse dans une bouteille thermique, ce qui permet de séparer le marc de café et d’arrêter le processus de trempage.


Avec les cafetières goutte à goutte, ce n’est pas un problème, et vous pouvez avoir un verre plein ou une carafe thermique de café gardé au chaud sur une plaque chauffante intégrée pendant des heures (si nécessaire, bien que cela ne soit pas du tout recommandé pour conserver les qualités gustatives de votre boisson).

C’est ici que le percolateur dévoile tout son avantage. Lors de l’organisation d’un dîner, vous préférez sans doute passer du temps avec vos convives plutôt que de devoir faire de multiples aller-retour dans la cuisine pour actionner votre presse française à de nombreuses reprises.


Grains de café et mouture : pourquoi c’est important ?

Comme n’importe quel torréfacteur de qualité vous le dira, le plus important pour boire un café exceptionnel réside dans la sélection des grains de café et la mouture de ces grains entiers (par rapport à l’achat de café prêt à l’emploi dans un supermarché). Vous trouverez sur notre site de nombreux guides dédiés à ce sujet, que ce soit sur le choix des grains ou bien sur la bonne façon de les moudre, ainsi que les méthodes employés par les bons torréfacteurs (et les méthodes discutables employés par les autres).


Il y a une différence cruciale entre la presse et le percolateur en ce qui concerne la mouture de votre café, et se tromper peut être un désastre, surtout avec la presse française.


La presse française nécessite une mouture plus grossière, alors que la machine goutte à goutte nécessite une mouture moyenne. Si la cafetière à piston demande une mouture plus grossière (plus épaisse) c’est pour une raison pratique : empêcher le marc de passer à travers le filtre à mailles lorsque vous appuyez dessus. De plus, faire tremper votre café avec une mouture plus grossière permet d’obtenir une infusion plus savoureuse, avec un champ aromatique plus large. La mouture plus grossière permet une extraction plus rapide des composés aromatiques. Comme il y a plus de surface, les composés solubles sont extraits rapidement du café moulu dans l’eau.


Si vous optez pour une mouture moyenne, ce qui est préférable pour une machine à café type percolateur, vous risquez de vous retrouver avec une tasse pleine de marc de café au goût très amer, presque imbuvable dans le pire des cas.

Déterminer la durée idéale d’infusion de votre café

Selon le temps dont vous disposez le matin pour faire infuser votre café (notamment pour les plus endormis d’entre nous, pour lesquels le café au réveil est une première étape non négociable de la journée), vous aurez plutôt tendance à vous pencher vers une machine ou l’autre.

Le guide pratique des durées pour la cafetière à piston :

En général, la préparation d’un café dans une cafetière à piston (ou presse française) prend entre 5 et 8 minutes, auxquelles il faut ajouter les quelques minutes nécessaires pour faire bouillir l’eau.


En revanche, une machine à café de type percolateur prendra un peu plus de temps, soit environ 10 minutes. Cependant, il existe aujourd’hui des cafetières rapides qui peuvent infuser en deux fois moins de temps que la durée classique. Il ne s’agit cependant pas des modèles les plus présents sur le marché.

Le temps de nettoyage des deux machines est à peu près le même. La cafetière à pression française a besoin d’un simple rinçage et d’un nettoyage plus approfondi en enlevant toutes les pièces au moins une fois par semaine. La cafetière à percolateur, elle, doit être lavée à l’eau savonneuse, le filtre doit être changé et la machine doit être détartrée périodiquement. 

Presse française ou goutte à goutte, laquelle est la plus facile à utiliser ?

Aucune de ces cafetières n’est particulièrement difficile à utiliser, mais si nous devions en choisir une dont la courbe d’apprentissage est un peu plus importante, nous serions forcé d’admettre que le cafetière à piston demande un temps d’apprentissage un peu plus long.


De nombreuses variables entrent en jeu lors de l’utilisation de la cafetière à piston, par exemple la mouture du café, le temps de trempage, la température de l’eau, sans oublier la vitesse de plongée, pour n’en citer que quelques-unes ; il ne suffit pas d’appuyer sur un bouton. Mais cela ne signifie pas forcément qu’elle est plus difficile à utiliser que la cafetière goutte à goutte. Une fois que vous aurez maîtrisé la presse française, la préparation d’un café savoureux deviendra une seconde nature.


La cafetière goutte à goutte est plus ou moins « infaillible ». Vous pouvez utiliser un café à mouture moyenne acheté dans un magasin de grande distribution, remplir la machine avec votre café moulu, remplir le réservoir d’eau et mettre la machine en marche.


Et voilà, vous êtes prêt, la machine à café vous débarrasse de toutes les incertitudes liées à la préparation de votre café.


Mais, quand il s’agit de saveur obtenue, la presse française gagne le comparatif haut la main. Bien sûr, il faut un peu plus d’efforts pour y arriver, mais la tasse de café finale que vous allez boire vaut bien un peu plus de préparation.

Quelle est la cafetière la plus fiable ?

Voici un point sur lequel il est très facile de répondre. Lorsqu’il s’agit de déterminer laquelle des deux est la plus fiable, il ne peut y avoir qu’un seul gagnant. La cafetière à piston française n’a pas de moteur, de pompe ou d’autres pièces mécaniques. A moins de laisser tomber votre cafetière au sol et de la voir se briser en mille morceaux, il est très peu probable que vous ayez jamais le moindre problème mécanique ou fonctionnel à constater avec elle, et vous pourrez l’utiliser pendant de très nombreuses années sans problèmes.


Même si vous parvenez à casser votre cafetière à piston, il est beaucoup moins cher de la remplacer que d’acheter une nouvelle machine à café goutte-à-goutte.


Nous n’affirmons pas que toutes les machines à café à percolateur ne sont pas fiables. Mais, avec toutes les pièces mobiles, les pompes, les circuits imprimés, les éléments chauffants et autres composants électroniques, cela signifie qu’il y a potentiellement plus de choses qui peuvent s’user, se briser, ou qui doivent être remplacées.


Il convient également de souligner que la presse française peut être emportée en voyage, ce qui vous permet d’abandonner la cafetière de la chambre d’hôtel au profit de la presse française. Étant donné le volume d’une cafetière à percolateur classique, il est très peu probable que vous lui trouviez de la place dans vos bagages à l’occasion d’un déplacement ponctuel.

Qu’en est il du goût ?

Soyons honnêtes, la seule raison pour laquelle vous aimez le café, c’est pour son goût, et peut-être aussi pour l’effet de la caféine. Mais, sans un bon goût, vous ne prendriez pas la peine de prendre le temps de peaufiner parfaitement chaque variable de l’infusion, n’est-ce pas ? Il est donc logique que la saveur de l’infusion finale soit très importante pour vous au moment de choisir entre la cafetière automatique et la presse française.


N’importe qui peut utiliser une machine à café goutte à goutte, ajouter tous les ingrédients, appuyer sur un bouton, s’asseoir et attendre. C’est presque trop facile, non ?


Le problème réside dans le fait que vous n’avez pas vraiment la possibilité de modifier les variables de l’infusion, vous obtenez ce que vous obtenez, qui a plus que probablement été préprogrammé dans un industriel qui s’est plié à des normes du secteur, et qui n’a peut être aucun atome crochu pour le café (voir qui n’en consomme pas lui même, ce qui serait un comble).


Il y a des exceptions, comme ces cafetières certifiées SCAA (Association des café de spécialité), à condition que vous soyez prêt à débourser plus d’argent et que vous souhaitiez entrer dans le monde des cafetières haut de gamme.


Avec votre cafetière à piston, vous pouvez ajuster la mouture du café très légèrement pour obtenir une mouture moyenne plutôt qu’une mouture épaisse, et vous pouvez faire fleurir votre café, jouer avec différentes températures d’eau, sans oublier d’ajuster le temps de trempage.


Avec une machine à café goutte à goutte, bien que vous puissiez toujours utiliser votre mouture préférée, presque toutes les huiles aromatiques sont retirées du café par le filtre à café en papier. Ce n’est pas le cas avec la presse française et toutes les huiles et les composés aromatiques se retrouvent dans votre tasse.


Donc, pour un maximum de saveur, la presse française est définitivement le gagnant dans cette catégorie.

Piston versus percolateur : un vainqueur incontestable ?

Non, il n’existe pas vraiment de vainqueur incontestable entre ces deux machines, car en fin de compte, le choix de la meilleure machine à café dépend entièrement de vous.

Vous voulez une dose de caféine facilement et rapidement pour vous lever et partir ? Vous préférez probablement la machine à café goutte à goutte.

Vous aimez jouer avec les différentes variables de l’infusion et vous voulez un maximum de saveur ? La cafetière à piston sera une évidence pour vous. Elle est l’une des alliées de la mouvance Slow Coffee en pleine expansion.